Pour être réussi, un entretien se prépare !

« Une des clés du succès est la confiance en soi. Une des clés de la confiance en soi est la préparation. » Arthur Ashe.
Ce document est à l’attention des chercheurs d’emploi en France et couvre les plus habituels des faux pas ! Il n’a pas vocation à être exhaustif.

LES BASIQUES

  • Soyez à l’heure pour l’entretien ! Pensez à commander un taxi pour éviter les aléas des transports et éventuellement le mauvais temps.
  • Que porterez-vous ? Soyez l’image de votre futur employeur. Renseignez-vous sur le code vestimentaire. Souvenez-vous de “vous le valez bien” !
  • Soyez organisé/e ! Présentez-vous en entretien avec une copie propre de votre CV et des documents justificatifs (par exemple, des références écrites, vos diplômes, …). C’est aussi une idée de prendre des notes (vous ne vous souviendrez pas de tout ce qu’on vous dit).

IL N’Y A QUE TROIS VRAIES QUESTIONS EN ENTRETIEN !

Toutes les questions qu’on vous pose dérivent des trois questions ci-dessous, souvenez-vous en quand vous donnerez vos réponses.

  1. Avez-vous les compétences requises ?
  2. Aimerez-vous le poste ? (Resterez-vous suffisamment de temps pour que l’investissement client soit profitable ? Il y a toujours des coûts associés au recrutement et à la formation pour votre progression.)
  3. Sommes-nous sur la même longueur d’onde ? Avez-vous la personnalité compatible avec votre supérieur ou avec vos collègues ?

LES QUESTIONS HABITUELLES

  • Quels sont vos points forts / faibles ? Si vous êtes mal à l’aise en parlant de vous, faites quelques tests de personnalité gratuites en ligne, vos résultats vous guideront :
  • Pourquoi voulez-vous quitter votre poste actuel ?
  • Pourquoi voulez-vous ce poste ?
  • Parlez-moi de vous ? Voir Elevator Pitches ci-dessous ou demandez à vos interlocuteurs ce qu’ils veulent spécifiquement savoir.
  • Donnez des exemples de comment et quand vous avez montré ou utilisé telle ou telle compétence.

DES DISCUSSIONS CONCERNANT VOS HAUTS ET VOS BAS PROFESSIONNELS

Beaucoup d’entre nous ont connus des hauts et des bas professionnels. Des situations difficiles dont nous préférerions ne pas parler. Néanmoins, nous sommes obligés parfois de répondre aux questions inconfortables. Nous vous conseillons de planifier votre réponse à l’avance, restez positif/ve et souvenez-vous que ce n’est pas toujours ce que vous dites qui importe, mais comment vous le présentez. Demandez des conseils auprès de votre Consultant et si aucune réponse ne vous semble satisfaisante souvenez vous que « moins on en dit mieux ce sera” !

ELEVATOR PITCHES

Vos interlocuteurs pressés pourraient vous demander de vous présenter en une minute. Les américains appellent cela un ‘elevator pitch’. En quelques mots, répondez aux questions ci-dessous et vous aurez votre elevator pitch !

  • Nommez vos compétences (voir vos tests de personnalité, évaluations de fin d’année, pensez à vos compétences transversales) ;
  • Nommez vos points forts, accomplissements ou compliments reçus (inspirez-vous de vos références professionnelles, entretiens de fin d’année, feedback général ou une autre expérience marquante, personnelle ou professionnelle),
  • Dites ce que vous souhaitez faire (en correspondance avec le poste pour lequel vous postulez), et,
  • Pourquoi vous souhaitez le faire.

Exemple : je suis expert(e) en X avec 10 ans d’expérience. Mon dernier supérieur a décrit mon point fort comme étant ma capacité d’intégration dans une équipe. Je souhaite postuler pour le poste de X car il correspond le plus parfaitement à ce que j’aime faire et par conséquent fait très bien.

PARLONS SALAIRE !

  • Connaissez-vos prétentions salariales avec précision ! Les professionnels des RH parlent en salaire annuel brut y compris le 13ième mois. Discutez de votre package séparément. Les recruteurs prennent des notes et il est compliqué de modifier après coup ce que vous avez demandé pendant l’entretien initial.
  • En règle général, vendez-vous d’abord et négociez après ! Tout le monde reconnait que le salaire à son importance, néanmoins, votre premier intérêt doit être pour le poste. Posez des questions sur le salaire et les avantages avant d’être invité et en mettant trop d’importance sur celui-ci est mal perçu par les entreprises. Votre Consultant pourra vous donner un ordre d’idée de ce qu’offre votre employeur futur.

DERNIER POINT

La planification préparatoire augmentera votre confiance en entretien et ce qui a été bien préparé peut-être réutilisé ultérieurement (ce n’est jamais perdu). En quittant votre entretien il est toujours bon de savoir que vous avez donné et montré le meilleur de vous. Si, en dépit de vos efforts, vous ne rencontrez pas tout se suite le succès escompté, ne désespérez pas. Parfois, on obtient pas ce que l’on veut parce que quelque chose de mieux est prévu à la place !

Les commentaires sont fermées