Jeunes diplômés ou étudiants – préparez-vous pour le marché de l’emploi

Quelques conseils ! Y compris pour chercher du travail en Europe et au-delà.

M’adressant à de nombreux jeunes, je suis souvent étonnée que beaucoup d’entre vous n’aient jamais entendu parler d’EURES ! Il s’agit du service européen pour l’emploi

https://ec.europa.eu/eures/public/fr/homepage, l’équivalent de Pôle Emploi pour l’ensemble de l’Europe. En 2017 ils avaient 1,6 million de postes en offre sur leur site. Vous pouvez consulter des annonces pour toute l’Europe et publier votre propre CV afin que les recruteurs puissent vous trouver ! Des conseils sont également donnés sur la façon d’obtenir des emplois à l’étranger. Plus de 1000 conseillers sont disponibles pour vous aider dans votre recherche (vous pouvez rechercher sur le site un conseilleur EURES proche de chez vous). Ils organisent régulièrement des foires à l’emploi européennes et proposent des stages à l’étranger. https://www.youtube.com/user/EURESjob Le monde vous appartient !

Si votre objectif futur est de travailler à l’étranger, il est recommandé avant de partir d’acquérir une expérience professionnelle dans des entreprises internationales. Les recruteurs à l’étranger peuvent ainsi se référer au côté international de votre expérience acquise dans des entreprises dont le nom est partout largement reconnu.

Si vous travaillez dans une PME vos tâches sont souvent plus variées. Les grandes entreprises ayant souvent des départements spécialisés, vous effectuez généralement des taches plus spécifiques. Postulez en PME, si vous vous recherchez une expérience diversifiée, au contraire pour une expérience très spécifique, visez des entreprises plus grandes.

Si vous devez travailler quand vous n’étudiez pas, essayez de trouver un emploi en rapport avec votre future carrière ce qui vous permettra d’allier des revenus supplémentaires ainsi que de l’expérience pertinente.

Connaissez-vous votre vrai niveau anglais ou d’autres langues étrangères ? A défaut, faîtes vous certifier. Le TOEIC semble être très populaire. C’est un diplôme que vous pouvez ajouter à votre CV et qui va au-delà de l’autoévaluation de la compétence linguistique.

Essayez de faire autant de tests de personnalité que possible. La plupart sont gratuits et en ligne. Ils vous aideront à vous expliquer lors de l’entretien de recrutement. Nous nous connaissons tous, mais c’est une autre affaire que d’essayer de faire comprendre à nos tiers nos points forts.

Les visas de vacances-travail http://working-holiday-visas.com/vvt-visa-vacances-travail sont généralement proposés aux jeunes de 18 à 30 ans, voie 35 ans selon le pays. Vous pouvez acquérir une expérience internationale et ce sera un excellent argument d’autopromotion pour votre recherche d’emploi à votre retour.

A chaque fois que vous gagnez en expérience professionnelle, demandez une référence écrite avant de quitter l’entreprise. Les références louant vos qualités ajoutent aussi de la crédibilité à votre dossier.

Assurez-vous que votre CV et vos profils professionnels en ligne correspondent bien, il n’y a rien de pire que de recevoir un CV, de consulter le profil LinkedIn ou autre et de détecter des incohérences.

Commencez à élargir votre réseau professionnel en vous connectant avec des personnes dans votre futur secteur de travail. A défaut d’un réseau, votre profil sera difficile à trouver par une personne avec un éventuel besoin en recrutement.

Pensez à regarder le site de l’APEC. En plus des offres d’emploi, il y a aussi des offres de stage et de V.I.E./ V.I.A.

De nos jours, de nombreux employeurs vérifient les profils Facebook. Vous devez rendre privée votre page personnelle. Pour ce faire, allez dans les rubriques paramètres et confidentialité. Bloquez, si nécessaire, les personnes dont vous voulez refuser l’accès à vos informations. Ne mélangez pas la vie privée et professionnelle. Rendez privés vos médias sociaux, assurez-vous que vos médias professionnels vous représentent favorablement et miroitent bien votre CV.

Si vous n’obtenez pas suffisamment d’entretiens, vous devrez peut-être revoir votre CV. Si vous obtenez des entretiens qui ne sont pas suivis d’offres d’emploi, vous devez surement revoir vos compétences en matières de présentation. Si la période pour chercher du travail n’est pas favorable, au lieu de perdre votre temps pensez à actionner le plan B et à vous déplacer à l’étranger pendant un certain temps. Les réponses négatives constantes sont très démotivantes. Si vous n’aimez pas l’idée d’aller vous installer à l’étranger, considérez cela comme une simple extension de vos études. Six mois à un an peuvent considérablement augmenter l’attractivité de votre CV pour le marché du travail.

Privilégiez les candidatures de qualité par opposition à la quantité. Il n y’a rien de pire pour un recruteur que de recevoir un CV et de téléphoner pour plus d’informations pour s’entendre demander par le candidat de lui rappeler le poste pour lequel il a postulé !

Préparez votre candidature en amont et petit à petit : CV, numérisation de documents pertinents, tests, diplômes, techniques d’entretien, … N’attendez pas la dernière minute. Vous seriez mal avisé de le faire pour un examen et il en est de même pour la recherche d’emploi.

Une fois que vous avez obtenu votre diplôme, postulez immédiatement. N’attendez pas la rentrée, il vous faudra du temps pour trouver du travail et même si vous aviez la chance de trouver immédiatement en été, la plupart des entreprises vous accorderont des congés en août !

Nous vous invitons à lire nos autres documents relatifs à la recherche d’emploi :

http://smartsteps.fr/fr/2017/07/16/la-certification-de-competences-en-langue-anglaise/

http://smartsteps.fr/fr/2016/09/10/l-art-d-ameliorer-votre-cv/

http://smartsteps.fr/fr/2016/10/12/if-you-dont-prepare-for-interview-prepare-to-fail/

 

Laisser un commentaire